Guide d’achat d’un vélo d’occasion hors de l’État

26Août - by Damien - 0 - In Uncategorized

Les passionnés de moto rêvent de posséder un vélo au moins une fois dans leur vie. Et pourtant, beaucoup ne peuvent pas en raison du facteur coût. L’achat d’un vélo d’occasion est un excellent moyen de profiter de la possession d’une moto à un prix réduit. Il y a plusieurs avantages ainsi que certains défis lors de l’achat d’un vélo d’occasionAvoir accès à des vélos d’occasion à travers le pays peut vous conduire à une moto particulière située dans un état différent. L’achat d’un vélo hors de l’État peut parfois être délicat. Si vous cherchez à acheter un vélo d’occasion dans un autre état, voici un guide qui vous aidera tout au long de la procédure.

Acheter une moto d’occasion hors de l’État :

La décision d’acheter une moto d’occasion hors de l’État peut être due au modèle particulier ou au facteur de prix. La disponibilité d’un vélo d’occasion bien entretenu à un prix abordable peut être tentante. Cependant, il est important que votre choix soit basé sur l’objectif. Achetez-vous pour vos trajets quotidiens ou pour les trajets routiers du week-end ? L’achat d’un vélo d’occasion pour les trajets quotidiens devrait offrir un meilleur kilométrage et un coût d’entretien moindre, tandis que vous pouvez envisager des vélos de niche tels que l’aventure, le sport, le tourisme, etc. pour vos trajets sur la route.

Lorsque vous êtes intéressé par l’achat d’un vélo d’occasion dans un autre État, vous devez régler quelques procédures afin de faciliter la transition. Le premier et le plus important est de savoir si les documents du vélo sont authentiques. De la police d’assurance vélo au certificat de non-objection (NOC), assurez-vous d’avoir un vélo avec tous les documents en place.

Documents requis:

Vous trouverez ci-dessous les documents de vélo importants requis lors de l’achat d’un deux-roues d’occasion dans un autre État :

Formulaire de transfert de propriété

Il existe trois formulaires qui servent de demande de transfert de propriété. Vous trouverez ci-dessous les détails des formulaires requis lors de l’enregistrement d’un vélo d’occasion (Télécharger les formulaires ici ):

Formulaire 29

L’acheteur doit signaler le fait du transfert dans le formulaire 29 au RTO. Ce formulaire sert de demande de transfert du titre du propriétaire à l’acheteur.

Formulaire 30

Si le vélo d’occasion est immatriculé dans un autre État, la demande de transfert de propriété doit être effectuée via le formulaire 30 auprès du RTO concerné. Ce formulaire est également utilisé pour le transfert de propriété au sein de l’État.

Formulaire 31

En cas de transfert de propriété au décès du propriétaire du véhicule, le formulaire 31 doit être rempli et utilisé pour l’enregistrement du vélo auprès du RTO respectif.

No Objection Certificate (NOC)

Pour transférer l’immatriculation du vélo d’un État à un autre, vous avez besoin d’un CNO du RTO où le véhicule a été immatriculé. Le document déclare que le RTO n’a aucune objection à transférer l’immatriculation à un autre RTO dans un autre État et qu’il n’y a pas de frais en suspens tels que la taxe de circulation. Sans le NOC du RTO où le vélo a été enregistré à l’origine, le RTO auquel vous voulez que le vélo soit enregistré ne transférera pas la propriété.

Lisez également : Certificat de non-objection pour le vélo

Certificat d’enregistrement original

Le livre RC d’origine ou la carte à puce RC qui contient le numéro de moteur et de châssis du vélo est requis lors de l’enregistrement d’un vélo hors d’état. Le RTO enregistrant vérifiera le RC avant de transférer la propriété.

Certificat de Pollution Sous Contrôle (PUCC)

Un PUCC valide est nécessaire pour confirmer que les niveaux de pollution émis par le vélo sont dans les normes stipulées. Le certificat comprend également les détails du numéro d’immatriculation du vélo ainsi que la photo du numéro d’immatriculation.

Document de police d’assurance vélo

Une police d’assurance valide du vélo est nécessaire pour l’enregistrer dans le RTO respectif. Assurez-vous que l’assurance est payée et n’a pas expiré lors de l’immatriculation du véhicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *