Que faire avec les mauvais payeurs ?

11Jan - by Damien - 0 - In Finance

Les mauvais payeurs sont les pires cauchemars de tous les travailleurs. C’est une situation très désagréable et stressante. Il existe des solutions qu’on peut utiliser pour les contraindre à payer.

Les différentes catégories de mauvais payeurs

Lorsqu’on est en face d’un mauvais payeur, il est nécessaire de savoir dans quelle catégorie il se trouve. En effet, il existe les insolvables qui ne sont qu’à faible pourcentage. Ils veulent payer leurs factures, mais ils sont dans l’incapacité de payer à la date convenue. Dans ce cas, le créancier pourrait leur proposer un échéancier de leurs dettes. Il n’est pas vraiment difficile de les éviter. Après, on a aussi les désorganisés qui sont seulement des personnes ayant des problèmes dans la gestion d’un budget. Ils ne sont donc pas vraiment de mauvais payeurs. S’ils ne paient pas, c’est peut-être pour des raisons techniques.

En outre, les autres catégories de mauvais payeurs sont les sur contrôlés, les sincères, les dominants, les spécialistes et les plus pénibles. Ceux-ci sont les clients qui retardent intentionnellement leurs paiements.

Ce qu’il ne faut pas faire avec les mauvais payeurs

Lorsque son paiement commence à se retarder, il ne faut pas attendre les bras croisés. En effet, il faut tout de suite réagir en rappelant au client la créance impayée. Un temps de réaction peut suffire à perdre la créance par le biais de la prescription ou règlement collectif des dettes ou RCD. Ce dernier s’agit surtout d’un règlement judiciaire qui a pour objectif de rétablir la situation financière en permettant au débiteur de payer ses dettes avec l’intervention d’un médiateur. Une fois que le débiteur informe la RCD, on ne peut avoir un délai d’un mois pour déclarer la créance sinon elle ne sera pas prise en compte.

Une des erreurs à ne pas commettre aussi c’est d’utiliser les grands moyens. Effectivement, il ne faut pas brusquer le débiteur en le poursuivant en justice dès le départ. Cela risque de nuire à votre réputation et ainsi perdre le client. Le retard de paiement peut seulement être causé par un oubli ou un problème financier. Le plus judicieux c’est de lui demander par email ou par téléphone. Il ne faut pas non plus le menacer ni le harceler. Contacter ses proches est une chose qu’il faut également éviter à tout prix. Ces actions peuvent le faire fuir et on ne pourrait plus avoir son argent.

 Les initiatives à prendre avec les mauvais payeurs

Pour éviter les problèmes avec les mauvais payeurs, il faut toujours établir un contrat et des factures détaillées. Comme la loi l’autorise, on peut signaler dans le contrat qu’une pénalité pourrait être réclamée en cas de retard de paiement. Dans les conditions de vente, il est possible aussi de mentionner que des frais de recouvrement pourraient être demandés au débiteur en cas d’impayé.

Pour  tout savoir ,si le client persiste encore à ne pas payer, il faut tout de suite couper le service offert et faire les relances téléphoniques et par écrit. Ce n’est qu’en dernier recours qu’on passe l’affaire en justice. Pour cela, il est conseillé de faire appel à un huissier de justice afin que ce dernier puisse tenir le rôle d’intermédiaire entre les deux parties. C’est sûr que ce professionnel commence par le recouvrement à l’amiable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.